Membres

Dominic Hardy

Diplômé en histoire de l’art, en études canadiennes interdisciplinaires  et en arts plastiques, Dominic Hardy est spécialiste de la caricature et de la circulation de l’image satirique au Québec (XVIIIe-XXe siècles). Professeur au département d’histoire de l’art de l’UQAM, ses recherches portent sur l’analyse théorique de la caricature politique en relation aux principales collections publiques québécoises. Il a longtemps été impliqué dans l’éducation muséale, d’abord en Ontario à l’Art Gallery of Peterborough (1989-1998), au Musée des beaux-arts du Canada (1998-99) et ensuite au Musée des beaux-arts de Montréal (1999-2008). Il crée CASGRAM en 2009.

Josée Desforges

Récipiendaire d’une bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier, Josée Desforges est candidate au doctorat à l’Université du Québec à Montréal. Sa thèse porte sur les substitutions iconographiques effectuées par le gouvernement conservateur de Stephen Harper depuis son arrivée au pouvoir en 2006. Son mémoire de maîtrise, dans lequel elle analyse les caricatures antisémites diffusées à Montréal dans les années 1930, a reçu le prix du meilleur mémoire traitant de l’art québécois et canadien d’avant 1960 décerné par le Musée des beaux-arts de Montréal.

Julie-Anne Godin-Laverdière

Julie-Anne Godin-Laverdière est doctorante en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur les discours générés par la censure du nu à Montréal et à Toronto entre 1949 et 1967, tant dans les beaux-arts que dans les arts de masse. Depuis 2009, elle est membre de CASGRAM où elle participe activement au dépouillement, à la classification et à l’analyse du fonds d’archives du caricaturiste montréalais Albéric Bourgeois. Elle est aussi récipiendaire au troisième cycle de la bourse d’excellence 2014-2015 du Centre de recherche interuniversitaire en littérature et culture québécoises (CRILCQ) à l’UQAM.

Nancy Perron

Nancy Perron est doctorante en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal. En 2013, elle a rejoint l’équipe de recherche CASGRAM. Récipiendaire de la Bourse d’excellence de recrutement de l’UQAM pour les cycles supérieurs 2014-2015, ses recherches portent sur le dessin en tant qu’activité cognitive et sur la satire graphique durant la modernité artistique au Québec.

Camille St-Cerny-Gosselin

Camille St-Cerny-Gosselin est étudiante à la maîtrise en histoire de l’art. Son mémoire porte sur les bandes dessinées de Pierre Dupras publiés dans l’hebdomadaire Québec-Presse entre 1969 et 1974. Elle s’intéresse à la contre-culture au Québec dans les années 1960 et 1970 et à la théorie de la bande dessinée. Elle est récipiendaire d’une bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s